Le papier noir Carb’on testé par Alexis Le Borgne

Ce jeune artiste peintre teste plusieurs techniques artistiques. Cette fois-ci, il a utilisé des pastels secs et du papier noir Carb’on Clairefontaine

Le papier noir Carb'on testé par Alexis Leborgne

Partons sur un pastel sec pour le test de ce papier. Une esquisse de scène de rue de nuit semble parfaitement convenir au support.

La première touche contraste directement au moins, le papier semble avoir une très bonne accroche des pigments. L’estompe est également agréable pour les dégradés et la liaison des formes. L’un des avantages du papier noir est que les lumières prennent forme directement. Un travail inverse s’impose à savoir garder les masses de noir là où il faut. Un grain confortable permettant de créer de la matière et du relief. Les pigments tiennent en place et ne semblent pas marquer les pages voisines.

 Papier noir Carb'on testé par Alexis Leborgne  Le papier noir Carb'on testé par Alexis Leborgne  Le papier noir Carb'on testé par Alexis Leborgne

Un papier idéal pour les techniques sèches ainsi que pour l’acrylique et la gouache.

Retrouvez les produits Clairefontaine ici !

En savoir plus sur Alexis Le Borgne :

« Partage, découverte, rencontres, remise en cause, humilité et passion sont les piliers qui fondent ma déontologie. Aujourd’hui artiste peintre, illustrateur et designer graphiste, je continue de naviguer sur le long fleuve des arts entre aquarelle, pastel, huile ou encore acrylique et numérique. »

Retrouvez le : 

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + deux =