l'Atelier Géant
liquitex
Liquitex
L’histoire des acryliques Liquitex débute en 1955 aux Etats-Unis. Spécialisée depuis 1933 dans la fabrication de peinture à l’huile au laminoir, une entreprise de Cincinatti, dans l’Ohio, travaillait sur les propriétés de la résine acrylique pour démontrer sa souplesse d’utilisation et sa stabilité. Henry Levison, grand passionné des couleurs pour artistes, était à la tête de cette fabrique nommée Permanent Pigments

liquitex

A l’origine d’un nombre impressionnant d’innovations, cette société fut la première à tester la résistance à la lumière de la peinture et à délivrer l’identification des pigments sur les étiquettes des produits. Henry Levison a notamment introduit les premières normes s’appliquant aux couleurs extra-fines.

Liquitex

Il lance en 1955 une peinture à base de résine acrylique polymère et d’eau baptisée Liquitex (Liquid Texture : texture liquide). Cette nouvelle matière picturale pouvant être travaillée en épaisseur, et en couches fines, convient à une multitude de supports : toile, papier, métal, bois plastique. Elle sèche beaucoup plus rapidement que les peintures traditionnelles, est facile à retravailler, superposer et masquer. L’eau de la peinture acrylique est absorbée par le support et s’évapore de la surface. La peinture acrylique humide ou sèche se nettoie au savon et à l’eau.

Depuis lors, nous travaillons aux côtés des artistes pour nourrir en permanence notre esprit d’innovation et développer de nouveaux produits.

D’autres artistes avaient expérimenté les résines acryliques dans un système à base d’essences, mais Levison a su reconnaître une couleur à viscosité réelle, broyée avec des pigments fins et qui épargnait aux artistes les risques et inconvénients des essences. Les médiums acryliques à l’eau, vernis, gesso et mortiers de texture Liquitex furent introduit à la même période.

                                                                                                     liquitex usineusine liquitex

La pionnière des peintures acryliques

Levison réussit à convaincre de nombreux artistes d’utiliser les acryliques Liquitex, mais il fallut du temps pour qu’elle soit totalement acceptée dans le monde pictural. L’acrylique ne gagna pas immédiatement ses lettres de noblesse dans la communauté artistique. C’est alors qu’Henry Levison lança un principe qui est encore d’actualité : la qualité de l’information est aussi importante que la qualité du matériel. Levison initia alors un vaste programme de démonstrations, d’ateliers et de conférences sur l’acrylique menées par des artistes professionnels. En quelques années, l’acrylique gagna sa place dans les cours des écoles de Beaux-Arts et les universités dans tout le pays. Les plus grands artistes furent rapidement séduits par cette nouvelle matière : Hockney, Frankenthaler, Wahrol, Antreasian, Benton, etc… Dans les années 80, l’acrylique supplanta l’aquarelle et l’huile et devint la technique picturale la plus populaire et la plus utilisée.

Au fil des années, Liquitex a mis en place une tradition de créativité dans le domaine de la peinture acrylique dont témoignent les produits et initiatives suivants :

  • Premiers médiums acryliques satinés et mats
  • Un premier projet d’expositions et de conférences voit le jour en 1965, qui se poursuit aujourd’hui dans le cadre du programme de « Formation technique ».
  • Premier vernis acrylique réversible (1967), devenu aujourd’hui le vernis réversible Soluvar (à solvant).
  • Première peinture obtenant le label ASTM (qualité non toxique et résistance à la lumière).
  • Première gamme d’acryliques économiques commercialisées aux États-Unis : Couleurs acryliques Basics Liquitex®
  • Lancement des premières couleurs portant la mention « Hue (imitation) » pour offrir une alternative aux peintures contenant des métaux lourds ou peu résistantes.
  • Première gamme d’acryliques conditionnées en tubes à protection renforcée : sept couches de plastique, papier et métal.
  • Premier à formuler une peinture acrylique iridescente, des vernis acryliques et toute une gamme de médiums acryliques innovants (dont des médiums opaques à appliquer sur la couche peinte), des médiums ultra-mats fluides ou en gel, etc.

Aujourd’hui, Liquitex commercialise la gamme de peintures acryliques aux couleurs profondes, de médiums et d’accessoires la plus riche du marché.
Les artistes utilisant cette technique peuvent y puiser de quoi alimenter leur recherche et explorer des territoires encore vierges. Pour les décennies à venir, Liquitex souhaite continuer à exprimer sa force d’innovation, sa passion créatrice et un puissant désir de partager le plaisir de l’expression artistique. Dans cette optique, nous proposerons de nouveaux programmes de formation et de découverte de la communauté artistique et nous serons, plus que jamais, aux côtés des artistes.

Quelques dates clés

  • 1933 : Henry Levison fonde Permanent Pigments, petite compagnie familiale fabriquant des huiles pour artistes.
  • 1950 : Avec les autres membres fondateurs, Henry Levison crée la NAMTA (National Art Materials Trade Association), première association professionnelle se consacrant à la recherche et au développement de fournitures pour artistes.
  • 1955 : Permanent Pigments crée le premier gesso acrylique à base aqueuse sous le nom Liquitex (« Liquid Texture »).
  • 1956 : La première gamme de couleurs acryliques à base aqueuse est commercialisée sous le nom Soft Body.
  • 1963 : La première gamme de couleurs acryliques à base aqueuse présentant une consistance similaire à celle des huiles est commercialisée sous le nom Heavy Body.
  • 1965 : Mise en place du programme d’expositions et conférences (Lecture Demonstration Program) : premier en son genre, ce programme associe expositions et conférences données par des artistes en activité devant un public d’étudiants suivant un cursus beaux-arts dans des facultés et des universités réparties sur tout le territoire des États-Unis.
  • 1970 : Invention de la première machine permettant de tester la résistance à la lumière des peintures.
  • 1980 : Première peinture conditionnée en tube métalloplastique. Faciles à ouvrir, ces tubes constitués de couches de plastique, métal et papier superposées remplacent les tubes métalliques classiques qui ont, entre autres, le défaut de rouiller et de se fendre.
    Élaboration du programme d’achat d’art (Art Purchase Program) : dans le cadre de ce programme, une collection professionnelle est progressivement constituée par l’acquisition d’œuvres d’artistes venus de tout le pays.
  • 1985 : Création du Liquitex Studio Arts Advisory Council (conseil consultatif pour la pratique artistique en atelier). Ce groupe de personnalités influentes dans la communauté artistique (artistes, professeurs en faculté et université) se réunit une fois l’an pour étudier les besoins des étudiants, des artistes en activité et des professeurs en techniques artistiques.
  • 1993 : Sortie de la gamme Basics, première ligne américaine de couleurs acryliques beaux-arts de qualité supérieure, au prix spécialement étudié pour les étudiants et les débutants.
  • 1996 : Création d’une nouvelle résine destinée aux couleurs et médiums acryliques. Cette formule permet d’obtenir une qualité encore inconnue et exceptionnelle en termes d’éclat, de brillance et de longévité des couleurs.
  • 1997 : Lancement du programme « Excellence in Art Purchase Award » (programme d’excellence artistique) : remises de prix aux artistes sous forme d’aide financière et de fournitures.
  • 2003 : Sortie de la gamme Basics Matt, une ligne de couleurs acryliques mates offrant une opacité et un lissage exceptionnels.
  • 2004 : La première gamme de couleurs acryliques très épaisses est commercialisée sous le nom Super Heavy Body.
  • 2005 : Pour fêter son cinquantenaire, Liquitex renouvelle ses emballages et propose de nouvelles couleurs.
  • 2006 : Sortie de nouveaux médiums innovants : Médium de lissage, Médium filant et Palette humide.
  • 2008 : La gamme Ink! d’encres acryliques super-fluides Liquitex offre une nouvelle liberté aux artistes peignant à l’acrylique.
  • 2010 : Historiquement, Liquitex avait pour clientèle des artistes réalisant des peintures murales. C’est dans cet esprit que la gamme d’applicateurs free style grand format est proposée aux peintres travaillant en grand format.

Permanent Pigments – compagnie installée à Cincinnati, dans l’Ohio – fabriquait depuis 1933 des couleurs à l’huile quand son propriétaire, Henry Levison, eut l’idée d’un nouveau produit en 1955. L’introduction d’une résine acrylique polymère sous forme d’émulsion aqueuse dans la formule de cette nouvelle peinture beaux-arts devait tout changer. Sa consistance pouvait aller de fluide à épaisse en passant par tous les stades intermédiaires. Tous les supports (toile, papier, bois ou plastique) étaient possibles, et le séchage rapide permettait de recouvrir la couche initiale et autorisait les superpositions ou le masquage. Plus important encore, cette peinture se diluait et se nettoyait simplement à l’eau.

Après avoir longuement réfléchi à un nom qui collerait parfaitement à ce nouveau produit et évoquerait sa fluidité variable, Henry Levison se rendit à l’évidence. Sa peinture alliait texture et formulation liquide, elle s’appellerait donc Liquitex.

Une composition minutieuse

Les couleurs acryliques extra-fines Liquitex en tube ou en pot sont une dispersion correctement équilibrée de pigments dans une émulsion d’eau et de polymère acrylique. Les chimistes maintiennent ” l’harmonie ” entre l’eau et l’acrylique en ajoutant des émulsifiants chimiques. L’eau garantit l’état liquide de l’émulsion et évite le rapprochement des particules de polymère acrylique. Lorsque l’eau s’évapore ou est absorbée par le support à peindre, les particules du polymère acrylique entrent en contact et fusionnent. La résine acrylique et les pigments sont déterminants pour la qualité de la peinture. La clarté, la longévité, la souplesse et le temps de reprise de la couche picturale, la facilité de mélange et la stabilité de la nuance après séchage en dépendent.

Un pur plaisir lors de l’application

Les acryliques Liquitex offrent une consistance crémeuse et se distinguent par leur polyvalence, leur adhérence, et leur souplesse. Lorsqu’elles sèchent et vieillissent, les acryliques restent plus souples que les huiles, ce qui réduit le risque de craquèlement. La chimie permet en outre de nombreuses adaptations et modifications des propriétés de l’acrylique. Une couche fine sèche en 10 à 20 minutes et une couche épaisse en 1 heure à plusieurs jours. Les acryliques Liquitex peuvent être travaillées au pinceau, au couteau à peindre ou à l’aérographe.

Une polyvalence inouïe

De nombreux médiums Liquitex ont été concoctés pour préparer la surface à peindre, modifier le temps de séchage et la consistance de la peinture acrylique. Un additif peut par exemple être utilisé pour assouplir le polymère acrylique pour faire glisser les particules les unes sur les autres, ce qui donnera une couleur plus fluide. Le médium épaississant sert quant à lui à réduire le glissement des particules du polymère acrylique, ce qui augmente la viscosité et la rigidité de la peinture. Les médiums Liquitex contiennent un liant à base de résine qui assure la stabilité de la couche picturale.

Retrouver d’autres articles sur l’Atelier Géant.

Choisissez votre peinture sur Le Géant des Beaux-Arts.

Retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Voir plus d'articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.