La question du matériel pour la réalisation d’œuvres aux pastels secs par Marion Tubiana

Dans cet article, l’artiste Marion Tubiana vous présente le matériel utilisé pour la réalisation d’œuvres aux pastels secs. 

Je reçois de nombreux messages me demandant quel matériel j’utilise pour mon travail. J’essaie de répondre à tout le monde mais je pense qu’un article sera utile. Je vais donc essayer de vous éclairer à ce propos en vous expliquant au mieux les différences entre chaque marque. Je reviendrai sûrement plus en détail dans d’autres articles.

Le papier

La question du matériel pour la réalisation d’œuvres aux pastels secs par Marion Tubiana

Tout d’abord il faut savoir qu’il existe de nombreux types de papiers adaptés aux pastels. Personnellement j’ai commencé sur du Canson puis j’ai essayé le Pastelmat sur les conseils d’autres artistes et à partir de ce moment je ne l’ai jamais quitté !

En effet, je pense qu’essayer le Pastelmat, c’est l’adopter 🙂

Le Pastelmat est un papier épais, disponible en plusieurs coloris, qui retient parfaitement le pigment du pastel et permet de superposer plusieurs couches sans que le papier ne sature.

J’ai, à la maison, d’autres types tels que Pastelcard, papier velours etc… mais je n’ai pas encore pris le temps d’essayer ces papiers de peur de ne pas réussir à retrouver les sensations obtenues avec le Pastelmat.

Vous pouvez vous en procurer ici : Pastelmat

Les pastels secs

La question du matériel pour la réalisation d’œuvres aux pastels secs par Marion Tubiana

De bas en haut : Pitt Pastel – Faber Castell, CarbOthello – Stabilo, Caran D’Ache, Derwent, Cretacolor, Conté à Paris sanguine, Conté à Paris sépia

Pour ce qui est des pastels, j’ai débuté avec des bâtonnets, puis des carrés et je suis finalement passé aux crayons. Aujourd’hui je suis 100% crayons pastels ! De même que pour le papier, il existe de nombreuses marques. Elles ont chacune leurs spécificités et c’est pour ça que je travaille avec toutes. Je vais donc, sur un seul et même pastel, utiliser jusqu’à 6 marques différentes. Je changerais en fonction des teintes ou texture dont j’ai besoin.

Par exemple, les crayons pastels de chez Caran d’Ache sont très tendres et permettent de bien couvrir. Par contre, ce ne sont pas mes préférés pour les détails où je vais préférer des pastels un peu plus durs. Les crayons pastels CarbOthello de Stabilo sont eux, plutôt secs tout comme ceux de chez Derwent. Je n’utilise ces derniers que pour certaines teintes que je ne retrouve pas chez les autres marques. Un bon compromis serait pour moi les Pitt Pastel de Faber Castell.

Sur un pastel, je vais utiliser principalement les CarbOthello et les Pitt Pastel avec en complément, les Derwent et les Caran d’Ache pour certaines teintes. J’utilise également le Sanguine medicis et le Sépia de Conté à Paris pour les teintes ainsi que le noir de Cretacolor qui est le plus profond que j’ai trouvé.

Pas évident pour moi de vous conseiller sur une marque en particulier car pour moi il serait très difficile de ne travailler qu’avec une seule… Je vous invite donc à acheter vos crayons à l’unité, en fonction des couleurs dont vous avez besoin. Cela vous permettra de pouvoir prendre un peu de chaque marque et de pouvoir vous faire votre propre idée.

Je pense que c’est une question de ressenti 🙂

Vous pouvez trouver vos crayons ici :

Retrouvez l’artiste Marion Tubiana :

et retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 4 =