Peinture Fluide: Technique de l’Acrylique Pouring par Amylee

Vous avez été nombreux à nous parler de la technique de la Peinture Fluide sur les réseaux sociaux du Géant des Beaux-Arts, et nombreux à vouloir en connaître la recette. Amylee nous montre les étapes à suivre pour facilement créer des effets surprenants !

Avez-vous envie d’art abstrait, de créations à la peinture acrylique, d’applications en coulées aléatoires, d’accumulations de cellules, d’écailles colorées… et cela sans même utiliser un pinceau ?

Connaissez-vous la technique de la Peinture Fluide (Acrylic Paint Pouring en anglais) ?

La technique est ultra facile ! Le secret est d’associer de la peinture acrylique à du médium de lissage et de l’huile de silicone, et hop, le tour est coulé ! Heu, je voulais dire « joué » évidemment.

La recette titille votre curiosité ? Je vous l’explique dans la démonstration ci-dessous.

1/ Le matériel

OPTIONNEL :

Du matériel que vous pouvez retrouver chez Le Géant Des Beaux-Arts : magasins, boutique en ligne, application smartphone.

2/ La recette pour doser la couleur

  • Réservez un verre par couleur et dans chaque verre mélangez :

1/3 de Médium de Lissage (ML)

+ 1/3 de Peinture Acrylique (PA)

A NOTER : Dans chaque verre, mélangez bien le médium à sa couleur. J’ai sélectionné le blanc pour le fond de mon tableau. Je lui réserve donc le gros gobelet. Les 3 autres vont me servir pour les effets et les motifs.

+ Gouttes d’eau

Le troisième tiers est pour l’eau. L’important est d’obtenir une consistance qui file avec la spatule. Il faut donc bien doser l’eau à l’aide de la pipette, et toujours mélanger tout en vérifiant que la peinture file. Si la peinture reste épaisse il faut rajouter de l’eau.

+ Gouttes de Silicone

Dans chaque verre contenant le mélange coloré (ML+PA+H2O), ajoutez des gouttes de Silicone (S).

A NOTER : Plus il y a de silicone dans le mélange et plus les cellules (écailles ou alvéoles) seront nombreuses et petites. Dans cette démonstration, je mets seulement 1 à 2 gouttes pour conserver un motif à larges écailles.

  • Gobelet rose, gobelet jaune = 2 gouttes d’huile de silicone + léger mélange
  • Gobelet bleu = 1 seule goutte d’huile de silicone + léger mélange
  • Gobelet blanc = zéro silicone

Laissez poser les gobelets 10 minutes pour dissiper les bulles d’air provoquées par le mélange.

3/ Le poste de travail

Attention, ça va couler, je mets alors mes gants !! J’installe mon poste de travail au-dessus d’une bassine recouverte de film étirable (je gagne ainsi du temps au nettoyage).

A NOTER : Autre petite astuce, je tends 2 ficelles (voir photo ci-dessous) pour placer le châssis en lévitation et faciliter ainsi l’écoulement de la peinture sur les côtés.

4/ Remplissage du gobelet de travail

Mon gobelet de travail est le gros gobelet remplit de peinture blanche. Je verse maintenant toutes les couleurs comme pour dessiner une fleur.

Les couleurs versées doivent rester en surface et ne pas disparaître dans le blanc. Si vous obtenez l’effet inverse c’est que la peinture est trop fluide.

5/ Verser la couleur sur la toile : 2 techniques

  1. Le « FLIP CUP«  est la technique la plus courante. Cela consiste à poser la toile sur le gobelet (comme un couvercle) puis de retourner l’ensemble. Laissez poser ensuite plusieurs minutes pour faire descendre la peinture, et ôtez le gobelet.

  2. AUTRE TECHNIQUE – Versez délicatement le contenu du gobelet sur la toile. Cette technique permet de diriger plus facilement l’écoulement et le placement les couleurs.
    A NOTER : Une fois la peinture déposée sur la toile, dirigez-la vers les 4 coins en penchant plus ou moins la toile. Le but étant de la recouvrir entièrement  jusqu’aux tranches.

6/ Créer des cellules

Les plus grosses cellules vont apparaître lors du Flip Cup, et durant les coulées tant que la toile est manipulée.

OPTIONNEL : On peut accentuer l’apparition de petites cellules en chauffant certaines parties de la peinture (encore fraîche) à l’aide d’un petit chalumeau (flamme à 10cm de la couleur). A vous de doser le chalumeau selon l’effet souhaité.

7/ Séchage & nettoyage

Laissez sécher le tableau pendant 1 journée (voire 2 ou + si le mélange est très épais). Évitez les courants d’air pouvant déplacer les poils et les poussières. Lavez l’ensemble du matériel à l’eau et au savon de Marseille.

8/ Mes résultats en images

C’est aquatique, c’est organique… L’effet est fantastique !

Retrouvez l’artiste peintre Amylee Paris sur :

et retrouvez Le Géant Des Beaux-Arts :

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion au sujet de « Peinture Fluide: Technique de l’Acrylique Pouring par Amylee »

  1. Le , Carole a dit :

    Super !
    Justement en recherche d’informations pour le « pouring ». Dosage et matériel.
    Je vis à Montréal, mais originaire de la région Rhône Alpes.
    J’ai problème à trouver l’huile de silicone ici par contre, même chez DeSerres rien. Prochaine étape c’est la quincaillerie ou les gros magasins de bricolage comme Casto en France (ici : Rona l’entrepôt ou encore Home Dépôt).
    Merci pour la belle fiche technique ! 🙂

    5