Expérimentation de l’encre par Marthe-Camille

Récemment, Marthe-Camille a expérimenté l’encre ! Elle partage avec vous son expérience. 

Nouvel article de la série et une fois n’est pas coutume, je teste une technique totalement nouvelle pour moi, comme ce fût le cas pour l’aquarelle. Ici il s’agit de l’encre et de mots exotiques et inconnus : pierre à encre, calame, bâtonnets d’encre. Un peu de réflexion et d’huile de coude et voici ma première réalisation ! En espérant que ça créera des émules !

Les différentes étapes pour réaliser un projet à l’encre.

J’ai d’abord fait quelques essais pour me familiariser avec l’ensemble du matériel : dosage de l’eau, coup de main, intensité des couleurs. Je vous conseille de prendre votre temps car bien que ça ne soit pas difficile, ça demande une précision des gestes et une certaine connaissance du dessin. Si vous n’avez jamais dessiné de votre vie, je vous conseille d’attendre quelques peintures ou dessins avant de vous lancer car la maîtrise de l’encre est un petit peu plus ardue.

Je me suis ensuite lancée sur mon papier premium avec le dessin de mes deux petits personnages au pinceau calame et à l’encre sépia. C’est ce que je vous présente ici.

Le calame est un très joli objet en bambou. Sa double utilisation est pratique et originale : à une extrémité, le calame en bambou pour effectuer les détails fins, à l’autre extrémité, une pointe pinceau en fibres synthétique d’une taille intéressante car permet aussi bien de travailler avec la pointe assez fine ou d’utiliser le plat pour des effets de lavis.

L’encre sépia s’utilise pour les traits forts : c’est une encre en flacon de verre qui reproduit la couleur sécrétée par la Seiche. Une encre foncée d’un beau brun/gris. Très agréable à travailler pour le lavis au pinceau. Elle permet de belles subtilités du presque noir aux demi-teintes. Un gros coup de cœur !

J’ai aussi utilisé un autre bloc aquarelle pour d’autres dessins que je trouve moins réussis et que je vais donc garder pour moi. Il est aussi très bien grâce à sa bonne absorption de l’eau et à une surface bien adaptée pour les lavis. Le grain est un peu épais, rugueux, agréable à travailler.

Vous pouvez ensuite utiliser le pinceau du calame avec toujours votre encre sépia, pour réaliser les lavis, comme ceci :

Terminez avec l’encre de chine en bâtonnets et la pierre à encre japonaise pour le bleu des yeux. La pierre est de couleur anthracite presque noire, d’aspect minéral brut, en ardoise naturelle, assez lourde donc stable. Bien que l’exercice soit nouveau pour moi, sa forme simple et géométrique m’a parue pratique et j’ai très vite pu « faire » mon encre avec mes bâtonnets. Très gratifiant pour une débutante 🙂

Pour ce faire, il s’agit de frotter le bâtonnet contre le fond de la pierre avec un peau d’eau pour obtenir une encre de la couleur désirée : très intéressant pour un lavis ! Au début j’étais un peu déconcertée car la couleur tardait à venir, mais au bout d’un moment l’eau se colore de plus en plus. C’est un procédé très agréable et cela permet d’obtenir des nuances délicates. Bien sûr, ce n’est pas pour les grands formats car on passerait plus de temps à faire son encre qu’à dessiner ! Mais c’est parfaitement adapté à la calligraphie. Evidemment, ce n’est pas non plus pour les gens pressés car il faut prendre son temps pour que l’encre soit de la couleur exacte et qu’elle prenne bien sa teinte.

Le matériel

Pour réaliser une création du même type, vous aurez besoin de ces éléments :

Ces 3 derniers matériaux sont traditionnellement utilisés pour la calligraphie mais je les ai utilisés avec bonheur pour dessiner. Comme vous le savez je suis débutante en la matière, et je ne connaissais que les traditionnels flacons d’encre de chine noire de l’école. Rien à voir ici puisque la qualité est bien supérieure, et le plaisir décuplé ! On ressent un grand plaisir à avoir sur sa table ces produits à la fois beaux et agréables à travailler.

Retrouvez l’artiste Marthe-Camille sur :

et retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *