l'Atelier Géant

Comment créer une fresque animalière en 5 questions ? par Cynthia Dormeyer

Comment créer une fresque animalière en 5 questions ? par Cynthia Dormeyer

Du Street Art dans un parc animalier ? Oui c’est possible.

Découvrez comment j’ai réalisé une fresque animalière colorée au Parc Argonne Découverte.
Pour vous expliquer le pourquoi du comment, j’ai sélectionné 5 questions souvent posées par les visiteurs.

 

 

Le projet : remise en contexte

fresque
Fresque murale du Parc Aragonne Découverte, par Cynthia Dormeyer

Ce parc animalier a fait appel à moi pour créer une fresque animalière représentant leur histoire : plus  précisément l’arrivée chronologique des animaux par secteur. Une fresque volontairement très colorée sur le fond gris du mur, pour réinterpréter les animaux et créer un contraste avec les couleurs naturellement présentes dans le parc.

Question n°1 : quel matériel utilisez-vous ?

fresque
Le matériel nécessaire

Question n°2 : faites-vous des brouillons ou peignez-vous directement ?

Oui, je réalise des brouillons pour les animaux :
1/ Je réalise un croquis de l’animal au marqueur sur le mur. Il me sert de base sur laquelle
m’appuyer, et me permet de vérifier les proportions et la composition. C’est aussi plus facile à corriger si besoin est.
2/ Au préalable, j’ai étudié les animaux du parc en faisant des croquis rapides et des dessins- études plus poussés.

Retrouvez-les dans cet article « Comment réussir vos croquis animaliers». Ces dessins m’ont également servi à présenter un avant projet de la fresque.

Non, je n’en fais pas pour le décors : les éléments de décors présents sur toute la fresque, ont été peint directement en fonction de la composition et du feeling.

Question n°3 : Comment tu as-fait les peintures ?

fresque
Photo – Exemple avec Pioupiou, la première peinture créée. Peinture servant également de photo- souvenir avec les visiteurs.

Je procède par étape et de manière générale de cette façon :

1/ Je réalise un croquis sur le support (vu à la question 2)
2/ Je peins à l’aérosol les couleurs de manière générale (façon aplats de couleurs)
3/ Je détaille de plus en plus, toujours à l’aérosol, en ajoutant des couleurs, des ombres et lumières
4/ Les yeux
5/ Les tâches-éclaboussures
6/ Le vernis

fresque  fresque
La partie « décors » intervient à n’importe quel moment (souvent à la fin), selon le visuel à réaliser et les envies.
Quel que soit l’étape (attention, je radote), je prends du recul et effectue les modifications nécessaires.

Question n°4 : Comment tu as fait les yeux ?

fresque
Exemple d’oeil

Grâce aux marqueurs de peinture. A l’exception des yeux de Pioupiou peints directement à l’aérosol.

Je les dessine deux fois :

  • Une première fois brièvement sur le croquis. Ça m’aidera à placer les couleurs.
  • Une deuxième fois, vers la fin de la création, cette fois de manière plus précise et détaillée.
fresque
Les marqueurs utilisés

Question n°5 : Combien de temps vous mettez pour faire une peinture ?

Pour un animal

Il faut compter 3 à 5 heures de travail sur le mur, à savoir que j’échange avec les visiteurs en même temps (et c’est un plaisir).
Chaque animal a été réalisée indépendamment les uns des autres (un visuel global de la fresque a été réalisé au préalable).

fresque
Exemple – évolution du loup

Pour la fresque

La réalisation de la fresque s’est étendue sur 4 à 5 mois. Ce laps de temps est volontairement étendu pour laisser les visiteurs suivre l’évolution du projet.

fresque
La fresque

Remerciements

Je remercie le Géant des Beaux-Arts pour son soutien et sa confiance, Le Parc Argonne Découverte pour cette belle aventure et son accueil.

Retrouvez l’artiste Cynthia Dormeyer :

et retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Voir plus d'articles

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • juste pour informer: une peinture murale n’est pas une fresque ! Cette dernière est peinte sur mortier de chaux et fait partie du mur lors d’échanges au séchage, avec les pigments, l’eau, la chaux et le gaz carbonique. Technique qui se perd dans le temps, hélas !