l'Atelier Géant

Démonstration de pastel avec Patricia Soulier

Démonstration de pastel avec Patricia Soulier

L’artiste Patricia Soulier nous présente sa façon d’utiliser les pastels JAXELL. Pour en savoir plus sur le pastel, visionnez la vidéo !

 

Patricia Soulier nous dévoile les différentes étapes pour la réalisation de ses pivoines au pastel :

“Sur une feuille format raisin, 50 par 65 cm, de couleur lie de vin, au grammage épais 355g mais néanmoins assez lisse au toucher de type Canson mi-teintes touch (ce papier légèrement abrasif retient bien les teintes mais permet un travail fin et précis), nous allons réaliser un bouquet de pivoines aux subtiles teintes, blanc rosé carmin qui se marieront avec le fond sombre du papier.

soulier

Pour éviter les repentirs du dessin qui endommageraient la couche d’apprêt du papier je suggère de tracer d’abord les masses puis les détails sur une feuille de calque au format de la feuille Canson, ainsi vous pouvez gommer tout à loisir et positionner vos fleurs, feuilles et tiges dans la composition qui vous semble la plus harmonieuse.

soulier

Ensuite vous décalquerez ce travail sur votre feuille Canson à l’aide d’un carbone blanc, sans toutefois trop appuyer les contours.

 

soulier

 

Etapes de la mise en couleur du dessin :

– 1ère étape :

Il s’agit de rechercher chaque couleur composant chaque élément.

Pour une fleur par exemple, on plisse les yeux de façon à segmenter chaque couleur visible, avec un peu d’expérience on peut s’apercevoir que la fleur qui semblait uniformément blanche est en fait composée de multiples variations de couleurs allant du blanc, au beige, au rose, au jaune et au carmin (jeu du prisme solaire). Je vais appliquer ces différentes nuances colorées en aplats et en larges traits ou masses sans entrer dans le détail. Je les juxtapose comme je les vois. Nous travaillons ici la gamme chromatique.

Il est indispensable de travailler l’ensemble du dessin pour le « contraste simultané des couleurs » théorie impressionniste qui suggère qu’une couleur ne prend sa teinte réelle que lorsque les teintes voisines sont posées.

soulier

 

 2ème étape : l’estompage

En utilisant le Duo Pastello avec son embout en poils naturels je vais fondre toutes les teintes posées dans la première étape ; ainsi une première couche de pigments va légèrement imprégner le support tandis que la poussière colorée qui va s’enlever peut être conservée pour des fonds ultérieurs.

Nous obtenons un rendu de type « Sfumato » intéressant pour rendre les lointains ou pour figurer les transparences des pétales.

 soulier

– 3ème étape : les rehauts de couleurs

Je vais intensifier les teintes déjà captées dans la première étape et que l’on discerne sous l’estompage, je vais rajouter des aplats plus prononcés de couleurs afin de marquer davantage les contrastes, en rehaussant les teintes plus vives.

A ce stade il conviendra d’estomper certains endroits soit au doigt, soit à l’estompe soit avec le petit côté du Duo Pastello, tout en conservant  la transparence par endroits du premier estompage.

On tracera maintenant les détails, que l’on peut préciser avec de fins crayons pastel.

soulier

 

 

– 4ème étape : les ombres et les lumières

Un travail important maintenant consiste à placer les ombres et les lumières. Il faut prendre du recul et à nouveau plisser les yeux pour situer les touches de lumière. Par opposition on cernera de bleu toutes les ombres sans oublier d’y ajouter une touche de la couleur complémentaire du sujet.

 

– 5ème étape :

Pour vérifier si toutes les nuances et notions de valeurs colorées conviennent, prendre sa feuille et regarder son travail dans un miroir.

Rajouter ici ou là une pointe de lumière ou forcer sur une teinte, conserver le flou et les fondus dans les lointains, intensifier les premiers plans, rajouter une fleur, un bouton ou une tige, faire le vase et l’eau de la même manière…”

 soulier

Patrcia Soulier est une artiste peintre vivant à Nesmy. Elle a participé à de nombreuses reprises au Salon des Artistes Français au Grand Palais à Paris.

 

Consultez d’autres articles sur l’Atelier Géant!

Retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Voir plus d'articles

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bonjour! je viens de découvrir votre blog! cela me rappelle tant ce que je fais moi même avec mon groupe de peinture qui s’appelle PABE” Plastique Band Expérimentale. Nous, nous situons en Martinique 972 aux Antilles et nous peignons aussi en pleine nature et c’est super! nous tenons aussi un blog dont je vous donne l’adresse si vous voulez jeter un coup d’oeil….http://www.couleurpabe.com. C’est toujours très gratifiant de voir des personnes qui partagent la même passion…. au plaisir de vous lire à nouveau, je vous souhaite donc une bonne continuation et j’irai visiter plus souvent que rarement les nouvelles fraiches qui alimenteront votre blog! merci pour ce moment de partage! et très très bonne semaine à vous! Marie-Annette Fournier