l'Atelier Géant
Test des blocs Gerstaecker aux marqueurs par Jo York

Après avoir testé le crayon sanguine, le fusain, le pastel sec, l’encre et la plume et les techniques mixtes sur les blocs N°1, 2, 3, 4 et 5 de Gerstaecker, Jo York a testé les marqueurs. 

Découvrez ci-dessous ses impressions.

Marqueurs

Test des blocs Gerstaecker aux marqueurs par Jo York
© Jo York, www.joyorkart.co.uk

J’ai utilisé une combinaison de Molotow (ligne supérieure) et Liquitex / Amsterdam (ligne inférieure)

Tout à gauche : N°1– J’ai été surpris de voir à quel point les marqueurs étaient très maniables sur ce papier économique. Je n’ai eu aucun problème de rupture superficielle, mais j’avais beaucoup de déformations du papier, surtout en utilisant des marqueurs acryliques Liquitex et Amsterdam qui tendent déposent un film assez humide de couleur. La couleur crémeuse réduit légèrement la brillance de la couleur initiale.

Deuxième en partant de la gauche : N°2 – *Tous les marqueurs étaient très efficaces sur cette surface, et j’ai été capable de faire des couches sans aucun dommage de surface. Toutes les techniques ont bien fonctionné, y compris les bords scotchés, mais il y a une légère déformation du papier dans les zones humides.

Au centre : N°3 – **J’ai particulièrement aimé la manière dont les marqueurs Liquitex et Amsterdam ont rendu sur le papier No 3 – ils ont tendance à être assez «humide», donc la résistance et l’absorbance du papier aquarelle fonctionnent vraiment bien. Le papier N°3 donne une excellente finition pour les techniques expressives et libres ainsi que pour les détails fins avec les magnifiques stylos Molotow – un vrai favori soit dit en passant!

Deuxième en partant de la droite : N°4 – J’ai beaucoup apprécié la sensation différente des marqueurs Molotow, Liquitex et Amsterdam sur ce papier marron … A manipuler avec soin car la surface est un peu plus fragile, surtout si elle est très humide avec des épaisseurs de couleurs. Certaines couleurs particulièrement blanches apparaissent vraiment éclatantes sur cette surface. Le papier est idéal pour l’expérimentation et le collage aussi … voir ci-dessous ↓

Test des blocs Gerstaecker aux marqueurs par Jo York
© Jo York, www.joyorkart.co.uk

Suite à cela:

  • Image de gauche sur N° 4 : Cette œuvre utilise une combinaison de stylo Molotow blanc, un pastel blanc et de la gouache humide blanche. J’aime la variation des textures et la subtilité des différents blancs sur cette surface délicatement colorée.
  • Image droite  sur N° 4 – Une démonstration de collage très simple utilisant un mélange de bouts déchirés du papier N°4, collés sur un papier noir dense pour le contraste.

… et retour aux marqueurs:

Tout à droite : N°5 – **C’est une surface idéale pour toutes les techniques au marqueur. La superposition et l’accumulation de couches de couleurs ne posent aucun problème et l’intégrité de la surface est propre. C’est un très bon choix pour le travail au marqueur qui donne de la clarté et de la couleur brillante sur ce papier polyvalent.

Test des blocs Gerstaecker par Jo York
© Jo York, www.joyorkart.co.uk

Pour résumer mon expérience de l’utilisation des papiers n°1, n°2, n°3, n°4 et n°5, voici quelques points essentiels. J’ai également marqué avec une « * » devant les types papiers où je sentais que chaque technique avait bien fonctionné, et avec deux « ** » où les résultats étaient exceptionnellement agréable et le papier a offert un support idéal …

Marqueurs

  • N°2 * pour une bonne finition quelques soient les techniques.
  • N°3 ** pour un excellent support stable pour le travail expressif et expérimental et la superposition.
  • N°4 pour la finition intéressante surtout avec les blancs.
  • N°5 ** pour une excellente finition pour le travail au stylo marqueur, en utilisant plusieurs couches et techniques, y compris le ruban adhésif.

Ma liste de matériel :

Tous les matériaux sont disponibles sur le site du Géant des Beaux-Arts : www.geant-beaux-arts.fr

J’utilise également :

  • du papier journal pour travailler dessus
  • serviette en papier et liquide vaisselle pour le nettoyage
  • un petit morceau de verre ou de plateau ou de carreau pour étaler l’encre pour l’impression

Astuce : Essayez d’expérimenter comme je l’ai fait avec une gamme de médiums et de techniques sur toute une variété de supports et papiers, en gardant vos résultats. Ce que vous allez faire sera vraiment une ressource fantastique lorsque vous sélectionnerez des papiers!

Lien artiste : Si avez apprécié expérimenter plusieurs techniques sur différents papiers et que vous avez envie de les utiliser pour en faire une oeuvre, jetez un œil au  travail fantastique de l’artiste de Pembrokeshire, David Tress, qui crée des peintures puissantes et expressives, souvent avec des éléments de collages : http://www.davidtress.co.uk

Retrouvez tous les tests de l’artiste Jo York sur les blocs N°1, 2, 3, 4, 5 Gerstaecker ici !

Voir plus d'articles

2 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.