l'Atelier Géant

L’histoire des produits Conté à Paris

L’histoire des produits Conté à Paris

L’histoire des produits “Conté à Paris” est intimement liée à la personnalité de son créateur, Nicolas-Jacques Conté né en 1755. Il fut, en effet, durant les cinquante années qu’il a vécues, peintre, chimiste, physicien, aérostier et inventeur.

1755 : Nicolas-Jacques CONTE est né à Sées en Normandie en 1755. Il se passionne rapidement pour la peinture et, à 20 ans, vient étudier à Paris et réalise entre autres des portraits de membres de la famille royale. Très ami avec des grands savants de son époque, il rencontre en 1783 les frères Montgolfier.

Toujours partagé entre la peinture et les sciences, il entreprend des expériences sur les ballons.

1789, la Révolution Française l’oblige à changer de métier. Il devient alors un inventeur de talent dans de nombreux domaines. Il entreprend diverses recherches, dont certaines portent sur les crayons et la plombagine. En effet, les vrais crayons se font rares, Conté en manque et, en tant que peintre, il ne l’admet pas.

1794, la guerre entre la France et l’Angleterre sévissait : le crayon de papier anglais n’arrivait plus, d’où une pénurie. Nicolas-Jacques CONTE devient le co-fondateur du Conservatoire des Arts et Métiers, qui existe toujours et est devenu une école réputée pour les ingénieurs.

Le Comité du Salut Public le convoque alors avec Carnot, et le met en demeure d’inventer une mine de crayon dont la matière première sera un produit identique au crayon anglais, mais fabriqué sur le sol national.

Conté a l’idée de mélanger de l’argile au graphite et, quelques jours plus tard, il présente au Comité sa mine graphite.

Conté à Paris

Selon la proportion du mélange entre l’argile et le graphite, on obtient des mines plus ou moins dures, plus ou moins sèches. H pour Hard et B pour Black deviennent les graduations H, HB et B : c’est la découverte du crayon moderne de qualité et à mine graduée.

En janvier 1795, il dépose le brevet n° 32 et monte avec son frère une manufacture de crayons.

Quelques années plus tard, il met au point des “crayons sans enveloppe” (mines nues) remplaçant ceux faits en “pierre d’Italie”. Il travaille à rendre ses couleurs “fixes et inaltérables” afin de répondre aux attentes des peintres. Les crayons d’art et les pastels pour artistes sont nés. Au fil des décennies, la qualité de ces produits et les extensions de gamme ont permis à la marque de devenir une référence pour les artistes du monde entier.

Utilisés par les plus grands maîtres mais aussi par les artistes amateurs ou les étudiants en Beaux-Arts, les crayons et pastels Conté à Paris offrent la plus large variété de techniques et effets possibles pour le dessin, l’esquisse ou le pastel. En 2004 Lefranc & Bourgeois rachètent Conté à Paris.

Voir plus d'articles

Un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.