l'Atelier Géant

Comment décalquer des végétaux facilement pour vos créations par Cynthia Dormeyer

Comment décalquer des végétaux facilement pour vos créations par Cynthia Dormeyer

Les beaux jours sont idéaux pour créer en plein air, et il suffit parfois de peu pour créer de superbes réalisations. Servons-nous de ce qui nous entoure.

L’artiste Cynthia Dormeyer a donc eu une idée pour cet article : et si on se servait de la nature pour décalquer des formes et créer des illustrations ? Simple à réaliser, voici une piste pour booster vos créations et les rendre uniques.

Tamponner des végétaux par Cynthia

Photo © Cynthia Dormeyer, mention dessin « C’est le plus grand pissenlit que j’ai trouvé et il est pour toi ». Signé Pioupiou.

Le matériel

  • Des éléments ramassés ici et là.

J’ai utilisé des feuilles diverses, mauvaises herbes, pétales de roses. Assurez-vous que vos végétaux ne soient pas secs (ils risquent de craqueler et ça ne fonctionnera pas).

Vous pouvez aussi utiliser de la peinture au pinceau ou les marqueurs Molotow.

Un minimum de 120g de préférence pour éviter que ça ne gondole.
J’ai utilisé les carnets cadeaux que j’ai reçu en passant mes commandes du Géant des Beaux-Arts.

  • Un stylo, ou vos outils fétiches.

Étapes de création

  1. Choisissez un végétal (par exemple une feuille). Appliquez vos couleurs sur la feuille. Vous pouvez en appliquer plusieurs d’un coup pour créer des nuances, mais faites-le vite, ça sèche rapidement.
  2. Retournez-la sur votre support pour décalquer les couleurs et la forme sur le papier. Tapotez avec vos doigts. Attention, soyez délicats et réactifs. Si vous appuyez trop fort et trop longtemps la feuille se colle sur le support et arrache le papier lorsqu’on la retire.
  3. Recommencez les étapes 1 et 2 autant de fois que nécessaire, et jusqu’à ce que le résultat vous plaise.
    A force d’utilisation, le végétal absorbe la peinture et devient difficilement utilisable (il se déchire). J’ai observé jusqu’à 3-4 décalcomanies sur un pétale de rose et un pissenlit. Tout dépend également de la quantité de peinture que vous déposez.
  4. A vos crayons pour votre illustration (ou laissez tel quel si vous préférez) !

Exemple 1

Tamponner des végétaux par Cynthia

Exemple 2

Tamponner des végétaux par Cynthia

Si ça vous arrive :

Il m’est arrivé comme ici (1), d’avoir de la peinture qui ne se soit pas bien décalquée sur le support (2). Si ça vous arrive, replacez le morceau en question et tapotez pour bien le coller au support (3).

Tamponner des feuilles par Cynthia

Quelques illustrations

Je me suis amusée à dessiner mon compère Pioupiou dans plusieurs situations au vu des résultats que j’ai obtenu. Voici quelques exemples.

Parfois je me suis appuyée des décalcomanies pour dessiner et parfois j’ai dessiné par-dessus pour redéfinir certaines formes et créer des volumes.

Tamponner les végétaux par Cynthia Dormeyer
Tamponner des végétaux par Cynthia

A découvrir

Dans un esprit similaire, découvrez l’article de l’artiste Amylee sur la méthode Hirameki.

D’autres artistes utilisent les végétaux à leur manière pour créer leur art. C’est le cas notamment de Flowe. Je vous invite à découvrir ces petites femmes aux fruits et feuilles sur son compte Instagram.

Retrouvez tous les articles de l’artiste en cliquant ici !

Retrouvez l’artiste Cynthia Dormeyer :

et retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Voir plus d'articles

4 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour,
      Je vous remercie pour votre commentaire. J’ai remarqué, depuis l’écriture de cet article, que les végétaux sur lesquels j’ai peint, ont sécher tout en gardant parfaitement les couleurs appliquées. Ils pourraient très bien servir pour d’autres créations durant l’hiver. Préparons nos réserves !
      Une bonne journée,
      Cynthia

  • je me demande si ça marcherait avec les Neocolor II
    bah faut essayer!
    Merci c’est motivant ce genre d’astuce! dans ses aquarelles, Ann Blockley fait de même.

    • Bonjour,
      Je vous remercie pour votre commentaire. Je suis ravie que cet article vous motive, s’il peut vous donner des idées c’est formidable. Je viens d’aller voir le travail de cet artiste que je ne connaissais pas, alors merci pour cette belle découverte.
      Concernant les craies aquarellables Neocolor ll, vous pouvez essayer en effet, mais je ne vous assure pas un résultat. J’ai peur que ça ne déchire les végétaux. Je vous recommande de privilégier un outil « fluide » à tester : comme de l’encre, ou de l’aquarelle ou de la peinture, en marqueur comme ici, ou depuis un pinceau.
      Tenez-nous informés de vos tests.
      Une bonne journée,
      Cynthia