l'Atelier Géant

Découverte de la calligraphie avec Marthe-Camille

Découverte de la calligraphie avec Marthe-Camille

Il y a quelques mois, Marthe-Camille est partie à la découverte de la calligraphie autour de lettres latines, hébraïques ou arabes.

En septembre, mon fils a fait sa première rentrée en petite section. Vous imaginez mon émotion de le voir partir, son petit cartable sur le dos, vers l’école pour la première fois, sa main serrée contre la mienne et celle de son papa. On ne savait pas lequel des trois serrait le plus fort. En m’éloignant, des souvenirs de la « petite école » me sont revenus. Premières lettres, premiers cahiers. Depuis longtemps je voulait m’essayer à la calligraphie et j’ai décidé de m’y mettre.

Découverte de la calligraphie par Marthe-Camille Découverte de la calligraphie par Marthe-Camill

J’ai découvert ce magnifique coffret en bois de calligraphie Winsor et Newton pour la calligraphie. Spacieux avec deux espaces séparés, l’un réservé aux plumes et pinceaux , l’autre pour les encres. Il contient tout ce qu’il faut pour s’initier à la calligraphie : 5 plumes de différentes largeurs, 1 réservoir pour les plumes,  1 stylo à plume en bois, 1 livret d’instructions, et 8 flacons d’encres  à dessin très mignons de 14 ml. Les couleurs sont très belles et diverses:  jaune canari, écarlate, cobalt, vert de Guignet, brun noisette, noir, argent, or.

J’ai aussi opté pour le pinceau rechargeable  en poils de loup en taille 8 qui est très pratique car il permet de ne pas tremper tout le temps son pinceau et d’avoir un débit constant. De plus, il est possible aussi de le remplir d’eau.  Il suffit de dévisser le corps du pinceau et de pomper l’eau pour faire des effets car bien sur la calligraphie est un art qui permet  à chacun de s’exprimer dans toute sa créativité.

Le petit livret apporte des exemples de cet art de « la belle écriture » que l’on retrouve dans toutes les civilisations de l’écrit. J’ai essayé, quand à moi, de m’exercer sur 3 écritures, la latine, l’hébraïque et l’arabe sur une courte phrase « la route de la joie ». J’ai choisi un papier blanc pas trop poreux pour ne pas faire effet buvard, assez épais mais pas trop lisse non plus pour que l’encre puisse « s’installer » sans trop glisser.

J’ai tout d’abord dessiné au crayon 3 lignes pour coucher mon écriture, car débutante je n’ai pas tenté tout de suite d’être trop  » créative « : une ligne de base pour que la lettre repose, une ligne supérieure pour définir la hauteur de la lettre et une autre ligne pour la majuscule.

J’ai choisi d’écrire assez librement des lettres droites mais j’aurai pu aussi déterminer la ligne d’inclinaison des lettres.

Autant vous le dire tout de suite, ce n’est pas facile du tout et il y a tout un tas de règles notamment pour définir un trait fin et un trait large et la direction à adopter pour chaque partie de lettre, le ductus (nombre, sens et ordre des traits). Je dois vous avouer avoir un peu simplifié pour la première fois.

Découverte de la calligraphie par Marthe-Camille Découverte de la calligraphie par Marthe-Camille

Une autre difficulté, l’angle à adopter avec la plume et la aussi ce n’est absolument pas évident. j’ai surtout essayé avec une plume intermédiaire et la plus large des cinq plumes contenues dans le coffret. Et la aussi il faut s’exercer encore et encore car au début, malgré la qualité des plumes, j’ai fait un pâté (autre souvenir d’enfance), ou j’avais beau tremper ma plume dans l’encrier je n’arrivais à rien et finalement à force d’essais plus ou moins fructueux j’ai pu commencer ma ligne d’écriture. Je vous laisse juge de mon premier essai.

J’ai adoré écrire avec le pinceau rechargeable, le poil de loup permet de faire une belle trace sur le papier, bien souple,le fait que de l’encre soit contenue dans le réservoir permet un débit régulier mais là aussi, mes premiers essais étaient peu convaincants car le trait était trop large malgré que le pinceau ait une belle pointe fine. A mon avis il est plus indiqué pour de grandes lettres ou une calligraphie d’art mais je n’en suis pas encore là ! N’hésitez pas à alterner avec le pinceau en bois dédié à la calligraphie, il permet également de s’initier et d’expérimenter d’autres sensations.

Parlons des encres, à présent.

Les encres Winsor et Newton sont connues pour leur brillance et leur résistance à la lumière et en effet, les couleurs sont nettes, précises et elles sont très fluides. J’ai utilisé pour l’exemple que je vous propose en photo les couleurs noires, brun noisette et rouge écarlate.

L’encre noire a un fini mat, les deux autres sont plus transparentes avec un très beau rendu de la couleur, à la fois légèrement transparentes mais brillantes.

J’ai bien sur testé les autres et les teintes or et argent sont absolument magnifiques et je suis pressée de recommencer.

En tous les cas j’ai adoré cette expérience et le coffret est bien pratique car il prend peu de place et contient tout le matériel nécessaire à la calligraphie qui en tant que loisir créatif est très agréable. Il apporte calme et sérénité. Je vous le recommande vivement à vous, qui comme moi, avez une vie professionnelle et de jeune maman trépidante.

Découverte de la calligraphie par Marthe-Camille

Retrouvez l’artiste Marthe-Camille sur :

et retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Voir plus d'articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.