l'Atelier Géant

Le papier Esportazione Fabriano testé par Alexis Le Borgne

Le papier Esportazione Fabriano testé par Alexis Le Borgne

L’artiste Alexis Le Borgne a testé pour vous le papier Esportazione de Fabriano. Découvrez son origine et ses avantages.

L’histoire de la marque Fabriano et du papier Esportazione

À la fin du XIXe siècle. Il est intéressant de noter les deux lignes de papier pour dessin et aquarelle de Fabriano (qui sont toujours regroupés ainsi) : un type italien et un type anglais.

La différence est que le type anglais respecte les mesures anglo-saxonnes : exemple, le format “impérial” est la taille classique et actuelle de la feuille pour aquarelle 56 x 76 cm (22 x 30 pouces), tandis que pour le type italien, format correspondant “impériale”, est en 72 x 52 cm.

Cela montre qu’à l’époque, la papeterie de Fabriano avait déjà une forte propension à l’export pour fournir le papier dans la taille demandée par les clients anglais et américains. La production de papiers pour aquarelle avait donc démarré bien avant. Il s’agissait alors de papiers réalisés à la main avec gélatine animale. Avec l’introduction progressive de machines à papier à forme ronde, certaines qualités furent transférées sur cette machine.

Papier EsportazionePour les papiers aquarelle, on peut dire que le type italien passe sur forme ronde pendant les années quarante, tandis que l’anglais reste produit à la main. Le type anglais reste en production avec cette dénomination jusqu’en 1973, où il devient Esportazione (papier encore en production à la main dans l’usine de Fabriano).

Dans la liste de prix de début 1900, le numéro de référence de cet article en 315 g/m2 était le 62, alors que dans la liste de prix actuelle, l’Esportazione 315 g/m2 grain fin est indiqué comme 70000062. Il y a une véritable continuité dans le temps des gammes de papier Fabriano.

Le test

Ma première impression au toucher sur le papier Esportazione grain torchon est vraiment agréable, de l’extra rough, de véritables montagnes russes qui vont bien plaire à ma technique, ce sont les frottis qui vont adorer…

papier esportazione
Lavis sur le papier Esportazione Fabriano

Dès le premier lavis, c’est l’engouement total, je travaille toujours sur grain torchon, mais ici, l’absorption, la pénétration des pigments est un véritable plaisir. Il se pourrait que le papier Esportazione arrive en tête dans mon classement en ce qui concerne ma technique. Il est la fusion de 3 de mes papiers favoris. Un grain qui permet de créer des réserves de blanc aisément de créer des illusions de vieilles pierres, de végétations, de reflets dans l’eau…

Le papier Esportazione semble également travailler pour moi avec l’eau en créant des effets graphiques telle des racines. Je suis au début de l’exécution de l’oeuvre quand bien même je sais qu’elle sera une belle expérience et une réussite. La fusion et la diffusion des pigments dans l’humide sont magiques.

papier esportazione
Oeuvre sur papier Esportazione de Fabriano

Peindre sur le papier Esportazione s’avère être un véritable plaisir quand on sait laisser l’eau travailler avec celui-ci. Il ne convient pas à un travail de précision, mais pour ce qui est de la texture, c’est une perle. Le travail dans l’humide est magique tout comme le sec sur sec, le sec dans l’humide et l‘humide sur sec, ce sont ces instants qui font que l’aquarelle a sa part de poésie et de magie. Je suis assez exigeant pourtant, mais pour ma part ce papier est le meilleur que j’ai pu tester chez Fabriano en ce qui concerne ma façon de travailler.

Alexis Le Borgne

esquisse

Né en 1995, autodidacte, je commence à peindre fin 2010 avec comme médium l’aquarelle. Je réalise une première exposition en 2011, s’en suit tout un parcours artistique entre expositions et salons, couronnés de prix, qui m’encouragent à progresser et à évoluer davantage dans ma passion.
Partage, découverte, rencontres, remise en cause, humilité et passion sont les piliers qui fondent ma déontologie. Aujourd’hui artiste peintre, illustrateur et designer graphiste, je continue de naviguer sur le long fleuve des arts entre aquarelle, pastel, huile ou encore acrylique et numérique.

Retrouvez le sur son site internet et sur sa chaîne Youtube.

Retrouvez tous les articles d’Alexis Le Borgne ici !

D’autres articles qui peuvent vous intéresser :

Voir plus d'articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.