l'Atelier Géant

Test des Panpastel par Marthe-Camille

Test des Panpastel par Marthe-Camille

En janvier, Marthe-Camille a testé un produit : les Panpastel. Elle a profité du temps frisquet pour s’y essayer !

C’est l’hiver, la ville est recouverte de gros flocons laineux et il fait bon rester chez soi et s’atteler à des travaux artistiques. J’ai profité d’une pause dans la préparation de notre voyage en Islande (J-3!) pour m’essayer à la technique de la nature morte. J’ai eu beaucoup de plaisir à tester ce matériel et notamment le Panpastel dont je vous parle juste après, ces petits pots si jolis que l’on croirait à du make up.

Matériel et impressions

J’ai testé le matériel suivant :

  • Le lot de Panpastel qui est assez exceptionnel à travailler avec une texture très onctueuse et une résistance à la lumière hors du commun. L’idée : Un pastel sec qui se travaille comme une matière fluide !
  • Le Paint On à grain très agréable à travailler et qui peut convenir à une multitude de techniques. J’aime beaucoup la densité de ce papier et sa couleur naturelle. 
  • La gomme mie de pain, idéale pour adoucir les lignes et éclaircir le dessin

La création étape par étape et mon test du Panpastel

La présentation en godets est très pratique. Cela se présente comme un fard à paupière et peut être emporté partout avec un minimum d’encombrement car les godets s’emboîtent les uns aux autres. Et comme la matière est à la fois sèche/humide il n’y a pas de risque de coulure dans le sac.

Et vous le savez je peins et dessine à mes temps perdus donc le confort du transport et de l’utilisation est important pour moi.

L’utilisation proprement dite est aisée. Les couleurs se mélangent et se superposent très facilement, les ustensiles (petits pinceaux et embouts qui rappellent eux aussi les accessoires de maquillage) sont très pratiques  et les erreurs sont facilement gommées (avec la gomme mie de pain I love Art par exemple).

La matière est souple, onctueuse et pourtant poudreuse bien que presque sans déchet, et les couleurs sont lumineuses. Il n’est pas nécessaire d’appuyer : la matière se dépose facilement sur l’embout en tournant légèrement pour la recueillir.

Enfin, petits pinceaux et embouts se lavent avec un peu d’eau chaude et du savon. Secs, ils sont prêts a resservir presque sans trace des travaux précédents.

Pour une débutante comme moi, c’est parfait. Mais je suis sure qu’un peintre confirmé en tirera de magnifiques effets. Comme tous pastels, il se fixent au fixatif pour pastel, je vous parlais de ce matériel ici. Alors, ça vous donne envie ?

Voir plus d'articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.