Le pastel à l’huile : une matière onctueuse

Très apprécié par Watteau, Fragonard et Picasso, le pastel à l’huile est une technique artistique captivante et offrant de multiples possibilités créatives.

BIEN AVANT LE PASTEL SEC, LE PASTEL A L’HUILE

Les pastels à l’huile sont apparus dans l’univers artistique bien avant les pastels secs. Leur composition n’est d’ailleurs pas la même : les pigments sont liés non pas par de la gomme arabique ou de la résine mais par de l’huile* et de la cire d’abeille. Vous devez absolument tenir compte de ces caractéristiques lorsque vous vous adonnez au pastel à l’huile. Quoi qu’il en soit, la consistance atypique du pastel à l’huile vous séduira. Leur liant gras permet de les combiner à une multitude de techniques et de médiums. Ils sont par ailleurs plus homogènes et moins faciles à estomper que les pastels secs. Vous observerez également des différences de qualité chromatique en fonction des marques. En effet, certaines marques proposent des pastels très tendres et gras que vous pouvez aisément travailler avec le doigt tandis que d’autres sont très secs et a fortiori difficiles à mélanger et à nuancer. Votre utilisation des pastels à l’huile dépend entièrement de vos aspirations artistiques. Leur composition permet aux couleurs d’adhérer sur tous les supports. Vous obtiendrez d’excellents résultats sur du papier spécial huile ou une toile de lin apprêtée.

Très peu d’artistes privilégient exclusivement le pastel pour leurs créations artistiques. Sa consistance voluptueuse et son application très agréable n’en demeurent pas moins un pur plaisir.

Les pastels à l’huile peuvent offrir des tonalités complexes et intenses. Peu de couleurs sont nécessaires pour réussir une belle composition.

Celles-ci peuvent être mélangées à l’aide d’un chiffon pour atténuer les transitions entre les différents éléments. La liberté de création est l’atout maître du pastel à l’huile.

pastel à l'huile

Cette technique ne nécessite aucune préparation préalable de l’artiste et offre un contact direct et sensuel avec la matière. L’estompe se fera au doigt ou à la brosse.

La composition s’éclairera au gré des envies : sculpture de la matière, intégration de matériaux ou d’éléments décoratifs après chauffage (pigments, sable, bois, papier…), expression directe sur des tirages photo ou des collages.

Le pastel à l’huile s’applique sur tous les supports : des papiers à partir de 170 g avec une préférence pour le papier pour pastel à l’huile Sennelier, la toile, les panneaux d’art, le carton, le bois, l’aggloméré, la céramique, le métal, le verre et même certains plastiques sont autant de supports possibles.

* Huile de lin, de carthame ou d’oeillette.
Nous remercions Jaxon pour les photos de cet article.

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − seize =