Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

Au Géant Des Beaux-Arts, nous aimons célébrer les nombreuses approches de l’art abstrait et surtout partager les idées et les conseils sur la peinture abstraite. Avez-vous essayé les couleurs d’encre sur papier Lanavanguard ou Yupo ? Amylee nous explique comment ça marche !

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

Une envie de créer de l’art abstrait en seulement quelques gouttes d’encres colorées ? Cet article va particulièrement vous intéresser !

💦 TECHNIQUE : ART ABSTRAIT

Dans cette technique (inspirée un peu de l’aquarelle) nul besoin de savoir dessiner, il suffit juste de se laisser porter par la couleur et le hasard.

Vous verrez c’est addictif et très amusant lorsque l’encre s’étale sur le papier pour prendre diverses formes aléatoires. Les gouttes donnent naissance alors à des fleurs, des bulles, des cellules, des minéraux, des paysages. Le résultat est vraiment éblouissant !

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

💦 SUPPORT : PAPIER LANAVANGUARD

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

  • A NOTER : Papier blanc 200g/m², surface lisse, 100% polypropylène sans acide, recyclableet excellente résistance aux UV et au vieillissement. 

Peindre, dessiner, gratter, effacer, les possibilités du papier Lanavanguard (équivalent du papier Yupo) sont nombreuses et étonnantes. Les autres papiers (papier bristol ou à grains) réagissent différemment, vous n’aurez donc pas les mêmes effets.

A regarder de plus près le papier Lanavanguard, on pense immédiatement à du papier de développement photo. Indéchirable, utilisable des 2 côtés, le Lanavanguard conserve un confort exceptionnel d’application (même dans le très mouillé). Les mines et pinceaux glissent, les pigments restent en surface, les contrastes et les transparences sont joliment intensifiés.

  • A NOTER : Dans ma démonstration, j’utilise uniquement des encres à alcool mais sachez que le papier Lana peut s’utiliser avec l’acrylique, l’aquarelle, l’huile, la gouache, le pastel ou les crayons.

💦 ENCRES A ALCOOL : COPIC

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

Disponibles dans plus de 200 teintes, les encres Copic à base d’alcool peuvent s’utiliser avec ou sans eau. Elles sont proposées sous forme de marqueurs bi-pointes ou en recharges.

L’encre peut être travaillée avec une plume, un calame, un pinceau, un colour shaper (en silicone), à la pipette ou à l’aérographe. Les encres à alcool sèchent rapidement.

  • A NOTER : Les encres à alcool Copic présentent une légère odeur. Personnellement je préfère les utiliser dans un endroit bien aéré ou à l’extérieur. Le matériel se nettoie avec de l’alcool chirurgical et de l’essuie-tout.

💦 DÉMONSTRATION : LE MATÉRIEL

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

OPTIONNEL

  • Godets en porcelaine + pinceau pointe fine si besoin de faire des mélanges de couleurs
  • 1 large colour shaper si besoin d’étaler les encres
  • 1 paille, 1 sèche-cheveux si besoin de souffler sur la couleur
  • vernis colle Décopatch + large spalter poils souples si besoin de fixer la création après séchage complet.

La plupart du matériel est à retrouver chez Le Géant des Beaux-Arts, magasins, boutique en ligne et application mobile.

💦 EXEMPLES ILLUSTRES :

POUR APPLIQUER DE BELLES GOUTTES, on peut se servir du flacon recharge directement ou d’une pipette, d’un pinceau plus ou moins fin ou d’autres outils. L’imagination est sans limite.

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

POUR RÉUSSIR DE SUPER EFFETS, tout est dans le dosage et l’espacement des gouttes sur le papier. Un coup de main est donc à prendre.

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

Lorsque l’encre est encore liquide, on peut :

  • la laisser agir seule sur le papier ;
  • l’orienter en soufflant dessus à l’aide d’une paille ou d’un sèche-cheveux ;
  • l’étirer avec un pinceau ou un cure-dent ;
  • l’étaler avec un chiffon ou une éponge.

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

Encres à alcool Copic sur papier Yupo par Amylee

💧 BON A SAVOIR :

  • Marquez des temps de pause quand le papier est inondé d’encres pour repartir sur une base plus sèche.
  • Une fois sèche, l’encre peut être retravaillée indéfiniment. C’est ce qui rend cette technique si addictive et hypnotique.
  • Travaillez avec 2 ou 3 couleurs (ou en camaïeux) pour éviter l’effet marron résultant par trop de mélanges.
  • Travailler sur 2 ou 3 feuilles en même temps pour ainsi laisser aux encres le temps de sécher.
  • Sur le papier Lanavanguard, les encres Copic ont une finition mate sur les aplats et brillante sur les bords (légèrement en reliefs).
  • Ne pas souffler trop longtemps avec une paille pour éviter les étourdissements.
  • Les gouttes d’alcool servent à réouvrir les blancs ou à multiplier les effets de transparences.
  • Si vous n’avez pas d’alcool à disposition, les couleurs les plus claires de la gamme Copic peuvent servir à réouvrir des blancs.
  • L’alcool chirurgical rend l’encre sèche collante. Il est possible d’utiliser un vernis colle (Décopatch en couches très fines) pour fixer le tout.
  • Le prix des encres Copic ou du papier LanaVanguard peut incommoder certaines personnes. Personnellement, j’oublie tout quand je vois la couleur réagir si rapidement sur ce papier, et déclencher en moi autant de satisfaction. Et puis pensez-y, ça peut être une bonne idée de cadeau à souffler !

Retrouvez tous les articles d’Amylee en cliquant ici !

Retrouvez l’artiste peintre Amylee Paris sur :

et retrouvez Le Géant Des Beaux-Arts :

Partager cet article
Les mots clés

, , , , ,

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *