Le papier aquarelle Cardinal de Clairefontaine testé par Stéphane le Moüel

cardinal-papier aquarelle -clairefontaine - logo
Les blocs de papiers Cardinal en 300 g/m 2 sont très intéressants en formats A3 et A4 notamment, car nomades et transportables facilement, ils permettent de réaliser de belles études.

Stéphane le Moüel a choisi pour sujet ses vieilles baskets en utilisant la face lisse des blocs… Il utilise pour le dessin un crayon aquarellable qui permet de réaliser la mise en place rapide des chaussures.
Par endroits, il se diluera avec la peinture et laisser des traces de dessins très subtiles.

L’artiste reste dans un esprit de croquis, avec le coffret de 24 godets d’aquarelles Studio de Gerstaecker.
Il réserve des blancs et applique des couches successives de bleu de Prusse, violet bleu et une pointe de gris de Payne… Il apporte quelques touches de brun sépia.
À l’aide d’un bleu cyan très dilué, il amène la lumière dans la chaussure et, à l’arrière, cela donnera de la profondeur. Il vient par superposition avec le violet bleu marquer la première chaussure en interne, sur le bord avant droit et très légèrement sur l’intérieur de la chaussure pour marquer le fond.Le papier réagit bien aux différents apports en eau, aux frottements avec les pinceaux I Love Art et, sèche très vite. Il correspond parfaitement dans le cas d’un exercice rapide de croquis et donne un excellent résultat.

Stéphane le Moüel termine la réalisation avec quelques hachures sur les parties sombres des chaussures, le sol, les bandes caoutchouc ainsi que les lacets.

Papier CardinalStéphane le Moüel termine la réalisation avec quelques hachures sur les parties sombres des chaussures, le sol, les bandes caoutchouc ainsi que les lacets.

Papier Cardinal

 

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *