Rencontre avec PriscArt, artiste peintre

Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Je suis Prisca TOULON MARIE-CLAIRE, artiste peintre, née à la Martinique. Mon nom d’artiste c’est PriscArt.
Mes influences caribéennes, africaines et européennes, se retrouvent dans ma palette de couleurs utilisées avec ce métissage de contrastes.
Passionnée, coloriste dans l’âme, mon travail est une déclinaison entre l’abstrait et le figuratif, ce qui laisse libre cours à l’interprétation, à l’expression des formes, couleurs et mouvements.

FORCE VIVE 80 x 80 cm, acrylique et matières sur toile.

Depuis quand pratiquez-vous votre art ? Quelles ont été vos motivations ? Etes-vous professionnel ?

Mon parcours artistique a débuté en 1992 par des cours par correspondance de dessin peinture puis j’ai suivi des cours de peinture au SERMAC (le Service Municipal d’Action Culturelle de la ville de Fort de France) pendant 5 années (2001 à 2005) puis une seconde année option Art à l’IRAVM l’actuel Campus Caribéen des Arts en 2008-2009 afin de renforcer mes acquis.

J’aspire à ce que mes peintures permettent de saisir la beauté dans des associations plutôt inhabituelles, je souhaite instaurer une réflexion sur notre rapport à la nature, notre place et notre rôle en tant qu’humain, avec un axe très important sur la transmission de la culture, notre patrimoine et le savoir en général.

Je suis professionnelle. Le pas a été franchi en 2009 avec mes premières expositions à mon domicile puis à partir de 2012 dans des lieux publics (Galeries et centres culturels) ou privés en Martinique, Guadeloupe, et Paris depuis 2017.

Comment organisez-vous votre temps de création ? Avez-vous un atelier ou travaillez-vous chez vous ?

J’organise chaque jour mon planning en trois parties : un moment consacré à la création, à l’administratif et à ma vie de famille.

J’ai construit un atelier contigu à chez moi, il me permet de pouvoir y accéder en permanence ; mais même s’il m’arrive de peindre la journée, j’ai plus de facilité à la création en fin de journée.

BIGUINE JAZZ CARAIBE 80 x 80 cm, acrylique et matières sur toile.

Quelle est votre technique préférée ?

L’acrylique est mon médium de prédilection, il me permet l’expressivité et cette spontanéité dans le geste par la possibilité de mariage de contrastes, textures et formes. Depuis 3 ans j’utilise aussi les encres acryliques qui combinent fluidité de l’encre et richesse des pigments.

Où puisez-vous votre inspiration ?

Au-delà de l’actualité et du vécu quotidien, ce sont mes voyages et mes balades, l’observation de la nature.

« LA SINGULIÈRE LÉGÈRETÉ DE L’ÊTRE » 80 x 80 cm, acrylique, encres et matières sur toile.

Il y a-t-il des sujets qui vous inspirent particulièrement ? Pourquoi ces thématiques ?

Mes thèmes de prédilections sont en majorité des paysages réels ou imaginaires. Ensuite notre monde intérieur, les reflets de notre personnalité, cet univers métissé et influencé tant par nos origines que les événements de notre monde.

Pouvez-vous présenter la dernière oeuvre que vous avez réalisé ?

« Valse des éléments » 80 x 80 cm

Un bateau qui navigue se frayant un chemin parmi les éléments déchainés, il est aussi la symbolique de notre potentiel affectif, la façon d’avancer et de se comporter sur le plan émotionnel dans notre vie. L’allégorie de la force intérieure est tout aussi représentée avec cette embarcation.

Quels sont vos artistes préférés ?

Les artistes qui ont particulièrement influencé ma peinture sont Pablo Picasso, Henri Matisse, Frida Kahlo, Paul Gauguin, et Katsushika Hokusai. Sinon j’ai une fascination pour l’artiste Liu Bolin pour son art du camouflage.

Vous intéressez-vous à d’autres formes d’art ?

La cuisine, créer de nouvelles associations gustatives, ravir le palais, la vue et l’odorat. J’aime aussi beaucoup la musique avec une admiration particulière pour les musiciens qui ont cette faculté d’improviser tout en restant accordés et en harmonie. D’ailleurs je peins toujours avec de la musique en ambiance, lounge ou pop rock selon mon humeur et l’énergie que je souhaite qu’elle m’inspire.

Quels sont vos projets actuels ou à venir ?

Une exposition au Pool Art Fair Martinique (salon international d’artistes) du 1er au 3 décembre 2017 et des expositions sur l’année 2018 avec le Concept Store Gallery Paris et la Baule.

Voyages artistiques : j’ai comme projet en 2018 de visiter le Japon et donc j’apprends le japonais.

Retrouvez PriscArt sur : 

et retrouvez Le Géant Des Beaux-Arts :

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *