Rencontre avec l’artiste Solen Kersalé

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

 

Pouvez-vous vous présenter brièvement ? 

Bonjour, je m’appelle Solen Kersalé, mais c’est par mon surnom Ta So que je signe mes dessins et que les personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux me connaissent. J’ai  bientôt 40 ans, je suis bretonne et vis près de Vannes.

J’ai été fleuriste durant 20 ans, une autre façon de créer, avant de me reconvertir pour travailler avec les enfants.

Depuis quand pratiquez-vous votre art ? Quelles ont été vos motivations? Êtes-vous professionnelle ?

J’ai toujours dessiné un peu sans jamais me lancer sérieusement, ni prendre de cours, par manque de temps et de confiance en moi !

C’est lorsque j’ai découvert le coloriage anti-stress pour adulte, il y a trois ans, alors que j’étais blessée et que je cherchais une occupation pour passer le temps, que j’ai commencé à dessiner de plus en plus et c’est là que j’ai trouvé mon style. Puis poussée et soutenue par mes amies, j’ai ouvert une page Facebook pour partager ce que je faisais et proposer certains de mes dessins au public pour être coloriés, c’est grâce à toutes les personnes qui me suivent que j’ai persévéré et progressé.

Mes motivations sont le plaisir de créer, le partage, la détente. Dessiner est une vraie évasion, le temps n’existe plus quand je suis à mes crayons, je peux même en oublier de manger.

Je ne suis pas professionnelle, mais j’espère un jour avoir la possibilité de me consacrer pleinement à mon art et en vivre.

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

Comment organisez-vous votre temps de création ? Avez-vous un atelier ou travaillez-vous chez vous ?

Je dessine le soir souvent assez tard et le week-end de chez moi, sur mon bureau tout simplement, le reste de mon temps étant pris entre mon fils de 6 ans et mon travail d’animatrice.

Je fais deux sortes de dessins, ceux qui sont des œuvres à part entière et ceux que je mets à disposition pour le coloriage, j’en ai toujours au moins un de chaque en cours et selon mon d’état d’esprit du moment, je prends l’un ou l’autre pour travailler dessus.

Les pièces qui nécessitent plus de temps, je les travaille plutôt pendant les vacances lorsque je peux vraiment passer des journées entières à dessiner.

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

Quelle est votre technique préférée ?

Je dessine avec des feutres de précision, mes crayons de prédilection étant les PigmaMicron et les Copic multiliner, ainsi que les crayons gels, sur tous les formats de papier, de toile, voir sur d’autres supports.

J’aime beaucoup le noir et blanc mais lorsque je mets de la couleur, j’utilise de l’encre, de la peinture acrylique et des crayons de couleurs.

Je peux aussi bien faire une esquisse au critérium, en utilisant différent outils, que j’encre ensuite que faire un dessin directement à main levée.

Où puisez-vous votre inspiration ? 

Souvent c’est un déclic, une idée qui s’impose à moi, parfois un rêve, il m’arrive aussi de prendre un crayon et de dessiner quelques traits au hasard qui finalement me donnent une direction.

Des motifs vus dans la nature, sur les bâtiments, des livres ou autres peuvent aussi m’inspirer.

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

Il y a-t-il des sujets qui vous inspirent particulièrement ? Pourquoi ces thématiques ? 

Oui, les mandalas et les motifs floraux. Ce sont des sujets qui  me parlent, ils me permettent de faire des choses variées, très précises, de m’attarder sur les détails, le mot qui revient le plus souvent dans les commentaires que je reçois est: minutieux.

Pouvez-vous présenter la dernière oeuvre que vous avez réalisé ?  

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

C’est un mandala avec de nombreux patterns entremêlés. J’ai commencé le centre du mandala il y a quelques semaines et c’est seulement la semaine dernière que la façon de le continuer m’est venue.

Quels sont vos artistes préférés ?

Dali me fascine depuis que petite j’ai visité le musée éponyme de Figueras. J’aime aussi les impressionnistes en général.

Et puis dans mes contemporains pas tous très connus, que je suis sur instagram : Murderandose, Marika.art, Visothkavei, Eyespsyche et tant d’autres.

Vous intéressez-vous à d’autres formes d’art ? 

Oui sans toutefois m’y adonner, l’art du tatouage en particulier, des vitraux, la photographie dans le style de Johnathan Conlon (jc_ sur Instagram).

J’aime la musique, la lecture, le cinéma, tout ce qui me touche peu importe l’art finalement, c’est le ressenti qui compte.

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

Quels sont vos projets actuels ou à venir ? 

Pour le moment mon lieu d’exposition est virtuel via ma page Facebook et Instagram, ce qui me permet déjà d’avoir des interactions avec le public, j’espère un jour pouvoir concrétiser cela dans le réel et aussi faire publier mon propre livre de coloriage mais je me laisse du temps, ça viendra au moment opportun.

Rencontre avec l'artiste Solen Kersalé

Suivez l’artiste Solen Kersalé :

Retrouvez le Géant des Beaux-Arts :

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − quatre =