Rencontre avec Alexis Le Borgne, jeune artiste prometteur

Chez Chloé, aquarelle 46 x 61 cm
Nous avions rencontré Alexis Le Borgne il y a 2 ans. En 2013, à seulement 18 ans, il était déjà un artiste plein de talent. A 20 ans, il est aujourd’hui étudiant en Arts Appliqués.

Lumière et émotion, le début d’un long voyage sur le fleuve des Arts…

De vieux bidons, une vieille cabane, une scène de rue, qu’importe le sujet, c’est avant tout la lumière qui me guide. C’est elle qui donne vie et émotion au sujet, tout se joue dès le premier regard et c’est à ce moment-là que la peinture est commencée.

Né en 1995, après avoir passé un BAC ES, je suis actuellement en première année d’Arts Appliqués à l’École Pivaut pour obtenir une formation en Graphisme afin d’avoir le plus possible de cordes à mon arc. La passion, le travail, le partage, la découverte, les rencontres, l’humilité et l’ouverture d’esprit sont les piliers fondamentaux qui m’aident à progresser au fil des événements.

Alexis Le Borgne

Je ne m’attache pas à un médium en particulier, j’intègre différents critères (Message, masses, design, couleurs, composition, valeurs, sujet et traitement de ce dernier) avec chacun d’eux. Mon faible reste pour l’aquarelle pour son défi permanent et ses aléas, sa poésie, sa lumière naturelle, sa rigueur technique, sa spontanéité et sa philosophie. La technique est primordiale afin de pouvoir ensuite trouver son langage visuel. En Europe, nous avons tendance à tout de suite vouloir injecter de l’émotion et se trouver, tandis qu’en Asie, ils pratiquent beaucoup la technique pour ensuite libérer la spontanéité et l’émotion. Je reste toujours admiratif des Aquarellistes Chinois tel que Liu Yi, Chien Chung Wei ou Cheng Chen Wen. Je m’intéresse un peu à tous les pays et leur technique ainsi que les sujets du moment (principal critère d’évaluation lorsque je dois soumettre des peintures pour un concours.) Faites ce qui vous ressemble, ce que vous aimez et non ce que les autres font et aiment et alors, le déclic sera immédiat !

Dimanche midi, chez mamie, Pastel sec 50 x 70 cm

Dimanche midi, chez mamie, Pastel sec 50 x 70 cm

Lors de la réalisation d’une peinture, je prends toujours le temps d’analyser les chances de réussite d’un sujet avec de petites esquisses en valeur afin de capter la lumière par la même occasion (cadrage, angle de vue, composition…). La théorie est pour moi indispensable et complémentaire du travail, on ne peut faire progresser sa vision des choses sans cela.

Chez Chloé, aquarelle 46 x 61 cm

Chez Chloé, aquarelle 46 x 61 cm

Les concours Couleurs de Bretagne sont une perle rare en France parmi les concours, car ils se passent en extérieur dans le but de réaliser une peinture et/ou un dessin (techniques libres). Cela permet d’être en totale immersion avec le défi de la Lumière et de la perspective. Et le plus important : l’ambiance y est familiale mélangeant tous les âges, tous les métiers autour d’une même passion, et ça, c’est riche. Aussi bien sur le plan artistique, qu’humain. La peinture fonctionne comme en musique, en parfumerie, en cinéma, en mode ou en cuisine, il faut se faire plaisir avant tout et ce sont des ingrédients que nous sélectionnons afin d’arriver à quelque chose de cohérent, d’harmonieux, personnel et porteur d’émotion.

Retrouvez toutes les œuvres d’Alexis Le Borgne sur son site

Partager cet article

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *