Rencontre avec Bahman Panahi Maître Calligraphe

Rencontre avec Bahman Panahi Maître Calligraphe
Découvrez le parcours artistique de Bahman Panahi Maître Calligraphe.

À la fois Maître calligraphe et musicien persan, Bahman Panahi est né en Iran en 1967. Il se découvre un talent pour la calligraphie dès son plus jeune âge, à 6 ans, ce geste d’écriture artistique lui semblant inné. Bahman Panahi a souvent le sentiment d’être né avec la calligraphie.

À l’époque, son niveau se révèle vite supérieur à celui de son enseignant en calligraphie, qui fait appel à lui pour réaliser des modèles destinés à toutes les classes.

Bahman Panahi se spécialise naturellement dans cet Art et se rend régulièrement à Téhéran à partir de 16 ans afin de profiter de l’enseignement des grands maîtres calligraphes. Il s’inscrit ensuite à l’école des Beaux-Arts de Téhéran pour devenir maître calligraphe. Il réussit brillamment un concours dès 19 ans et commence à enseigner à l’Institut Calligraphique d’Iran.

En 2002, Bahman Panahi s’installe en France, pays dont il admire le rayonnement culturel, et poursuit ses études à l’école des Beaux-Arts de Valenciennes puis à la Sorbonne à Paris pour préparer un doctorat.

Dans ses calligraphies, Bahman Panahi magnifie les textes des grands poètes persans (Roudaki, Rûmi, Saadi, Hafez). Artiste de renommée internationale, il propose également des cours, conférences et ateliers dans de grandes institutions culturelles (Sciences Po. Paris, Harvard, North Eastern University entre autres).

Quelle est votre vision de la calligraphie, qu’est-ce qui en fait un art si spécial et fascinant ?

Bahman Panahi : “La calligraphie est le seul Art créé par l’Homme selon moi. Tous les domaines artistiques existaient dans la Nature, à laquelle on s’est adapté, qu’on a interprété. En revanche, l’écriture a été créée par l’Homme, comme le langage. Il s’agissait de visualiser, formaliser et structurer les sons grâce à l’écriture. Notre identité est liée au langage, à l’écriture et à la calligraphie qui est l’Art le plus pur, le seul Art universel de l’Homme”.Bahman Panahi Maître Calligraphe

La calligraphie est souvent qualifiée de belle écriture, d’art décoratif en sorte. Est-ce une bonne définition ?

BP : “Absolument pas. La calligraphie est un véritable Art de l’écriture, une architecture et non une décoration du langage. De plus, la calligraphie a un aspect culturel fondamental. Elle est l’expression de la culture des civilisations. De plus, elle était souvent liée aux textes religieux et les plus grands pères religieux étaient calligraphes”.

La calligraphie Chinoise est la plus connue, et semble prépondérante lorsqu’on évoque cet Art. Néanmoins, d’autres calligraphies ont elles aussi marqué l’histoire ?

BP : “En effet, elle a une image dominante. La calligraphie chinoise mais également la calligraphie hébraïque ont été pionnières de cet aspect culturel très fort. Il y a ensuite eu la calligraphie latine, puis la calligraphie arabe, la calligraphie persane et la calligraphie occidentale, notamment l’anglaise. Elles ont toutes eu une grande importance dans l’histoire et une forte identité”.

D’un point de vue technique, quels sont les principes de la calligraphie pour un débutant ?

BP : “Il y a une véritable grammaire de la calligraphie, mais une seule base à retenir, commune à tous les styles calligraphiques :  les lignes et les points. Chaque calligraphie se compose en effet de lignes et de points”.

Pour ce qui est du matériel, de quoi le calligraphe doit-il s’équiper selon Bahman Panahi ?

BP : “L’encre est fondamentale. Les calligraphes sont souvent appelés les “maîtres de l’encre”. Outre le matériel spécial calligraphie, qu’on retrouve notamment dans votre catalogue, de nombreux supports conviennent selon le style. Par exemple, j’utilise beaucoup le papier lisse type bristol pour la calligraphie persane. Ce support convient également à la calligraphie arabe. Pour l’apprentissage ou la calligraphie Chinoise, on peut utiliser les papiers de Chine. Il en va de même pour l’application, pour laquelle on privilégiera le pinceau ou la plume selon la calligraphie. Il est important de souligner qu’on peut pratiquer la calligraphie sur de très nombreux supports et que le choix est beaucoup plus large que celui proposé comme “spécial calligraphie”.

www.bahmanpanahi.com

e-mail : bahmanpanahi@yahoo.com

Contact : (0033) 06 33 38 32 98

Découvrez tous nos articles sur la calligraphie.

Bahman Panahi Maître Calligraphe

Partager cet article
Les mots clés

,

Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réflexion au sujet de « Rencontre avec Bahman Panahi Maître Calligraphe »

  1. Ping : La calligraphie - l'Atelier Géant