l'Atelier Géant
Repentir Pentimento

Repentir Pentimento, entre Calais et Lampedusa

Repentir Pentimento, entre Calais et Lampedusa

Le Géant des Beaux-Arts soutient le projet Repentir Pentimento

repentir n.m.

-Vif regret éprouvé pour une faute commise, accompagné d’une promesse de réparation.

– Correction apportée par un écrivain, un artiste à son œuvre, à son texte et en particulier par un peintre à son tableau en cours d’exécution.

Repentir Pentimento

Le 3 octobre 2013, une embarcation transportant 500 migrants fait naufrage au large de Lampedusa.

Le bilan est de 366 morts.

L’Europe entière est émue par cette tragédie si proche de nous. Emblème d’un problème social et humanitaire que nous ne pouvons plus éluder, elle nous concerne tous.

Repentir Pentimento
photomontage du bateau/radeau

« Il faut faire quelque chose là-bas »           

Nous avons des MASKS et un fourgon. Nous nous en servirons.

Extravagants et colorés, ces MASKS s’inspirent du Carnaval de Dunkerque et, dans le contexte de ce projet, sont pour nous le symbole du Carnaval tout court.

Synonyme de joie, de fête ouverte à tous, d’échange et de communication, le rôle du Carnaval a historiquement été celui de laisser libre cours à l’expressivité de chacun et d’offrir à tous un moment de liberté absolue où devenir, pour un jour, quelqu’un de complètement différent.

Ces MASKS seront donc les ambassadeurs de cette joie, de cette liberté, de ce moment unique où chacun a le droit de faire entendre sa voix et d’exprimer sa créativité.

Repentir Pentimento
Susana Dimitri en action

Ils seront le moyen à travers lequel nous établirons un échange avec des gens qui sont trop souvent laissés à l’écart de nos sociétés et qui pourtant ont tout quitté pour rejoindre nos pays et ont risqué leurs vies pour le faire : les migrants.

Nous construisons un itinéraire qui va de Calais à Lampedusa, en traversant à rebours le parcours des migrants, avec des étapes : Paris, Marseille, Gênes, Rome…

L’idée est de s’arrêter à chaque fois dans un centre d’accueil et d’y proposer, avec l’accord et le support des personnes qui y travaillent quotidiennement, des activités artistiques et théâtrales, de créer un moment de partage où chacun apporte un savoir-faire (photo, peinture, musique…).

Nous voulons construire un échange pas le biais de l’art. Notre objectif est aussi de donner la parole directement aux migrants grâce à des interviews vidéo où ils pourront cacher leur identité, s’ils le souhaitent, derrière des masques, grâce auxquels leur anonymat soulignera l’universalité temporelle et géographique de la condition de migrant.

 Le parcours se terminera à Lampedusa avec une performance finale : les Masks embarqueront vers l’Afrique, hommage artistique (et éphémère) à tous les migrants, comme une bouteille à la mer à l’envers, avec la complicité de Giacomo Sferlazzo, artiste qui vit à Lampedusa. Tout n’a pas été décidé en amont pour laisser le plus d’espace possible à l’improvisation et à la spontanéité.

Repentir Pentimento
juillet 2014 : rencontre avec notre Marraine, l’actrice Yolande Moreau

QUI SOMMES-NOUS ?

Repentir Pentimento
le trajet – G.Saillard – C. Pagny – S. Dimitri – S. Cher

QUAND ?

24 septembre 2014 : début de l’opération

Le 28 septembre : Baptême du bateau à Calais

En avril 2015 pour un parcours qui durera entre 10 et 15 jours de Paris à Lampedusa

Pour en savoir plus sur le projet :

Repentir Pentimento sur KissKissBankBank

Suivez le projet sur la page Facebook de Repentir Pentimento

Voir plus d'articles

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.