l'Atelier Géant

Pas à pas d'une oeuvre de Maryse Louis

Pas à pas d'une oeuvre de Maryse Louis

« Je n’ai pas de technique particulière, mais je commence toujours par les yeux, cela me donne de l’élan. La vie y est traduite. »

Maryse Louis.

 

Maryse Louis réalise des oeuvres animalières très minutieuses. Aquarelle et petit pinceau sont ses outils de prédilection. Suivez la réalisation d’un de ses tableaux, un bébé panthère.

 

Matériel utilisé :

Pinceaux Winsor et Newton série 7 N°1.

Aquarelles Winsor et Newton «Artists’Water Colour».

– Papier aquarelle Canson Fontenay ou Montval.

 

Je choisis la photo qui me touche, me bouleverse, me fait craquer, me donne «l’envie », et puis, je connais le félin, son histoire…

Je le dessine succinctement, marquant les repères afin d’éviter toute erreur anatomique .

Puis je commence par les yeux, l’iris, un bijou chez cet animal, je dilue les couleurs, respectant les zones de blanc qui seront les reflets de lumière, je joue des possibilités de l’aquarelle pour le mélange des couleurs qui se fondent tout en se respectant…

J’y ajoute les détails de l’œil, complexes et riches, un pinceau, souple mais nerveux, très fin comme le Winsor et Newton, série 7, N°1, se révèle le plus efficace et le plus agréable , je dilue le tout très légèrement pour donner du relief et de la profondeur et je reprends par dessus finement encore les détails, les ombres et la pupille, le regard est là !

Ils donnent la vie, l’élan pour la suite qui sera réalisée peu à peu, de la même façon, en préservant les poils au drawing-gum et plume en finesse aussi pour la souplesse.

 

Pour en savoir plus sur Maryse Louis, par ici !

Voir plus d'articles

5 commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.